Archive for ‘Vieille’

février 18, 2011

Moche

Me vient un mot, ce matin “ Moche”, oui, t’aurais pu mettre moche au lieu de laide… Pourquoi ? Parce que “laide”, ça fait vieux

Glouppp ?

février 18, 2011

The PLace

Des photos de veilles femmes, l’arrière grand mère de la photographe, âgée de 95 ans : l’art oublié des rides.

http://theplacedesign.wordpress.com/2007/07/18/teta-nemnum

 

Étiquettes : , ,
février 18, 2011

Le vieux, vu par l’Odieux Connard

A lire ce matin, “ le vieux“, sur Le connard : http://odieuxconnard.wordpress.com

Il s’en prend à tout, mais sur les vieux, il n’a craché que ce paragraphe, il aurait pu faire mieux – peut-être, fera-t-il mieux ? Ici, c’est plutôt un portrait restreint et rempli de cliché éculé.

Mais si tu prends la peine de naviguer sur son blogue, tu trouveras des articles qui valent la peine de s’y arrêter, et même d’y revenir. Un (presque) bain d e jouvence.

Le vieux est la créature la plus connue des grandes surfaces. On le reconnait de loin au fait qu’il est tout courbé sur son caddie ou qu’il se trimbale un vieux cabas à carreaux. Accessoirement, il dispose souvent au sommet de son chef un signe distinctif de son appartenance à la tribu des vieux : béret de la même couleur que son cabas, chevelure dispersée d’un blanc sale, ou pour les plus fiers, toupet coloré en mauve, orange ou autre couleur parfaitement improbable que seul le vieux peut trouver attractive. Quand on a plus l’âge de conduire une voiture, on fait du tuning sur sa moumoute, c’est comme ça. Le vieux est un être qui est le plus souvent à la retraite (mais ça pourrait changer ces prochaines années), aussi a t-il toute la journée pour faire ses courses. Mais, être pervers qu’il est, le vieux vient toujours aux heures d’affluence, créant une sorte de Rush Hour rhumatologique qui ne cesse d’étonner les plus jeunes. Pourquoi ne vient il pas quand il pourrait être tranquille ? Réponse simple, ami jeune : le vieux veut te faire chier ; et c’est bien normal, il n’a que ça à faire de ses journées. Certains s’étonneront aussi de trouver des hordes de vieux à 8h du matin devant la grande surface, patientant devant le rideau de fer, alors qu’ils ont la journée pour y aller ; point d’étonnement : le vieux a souvent une certaine nostalgie pour le rideau de fer qui, comme il le dit souvent « Tenait à distance les cocos et les rastacouères ».
Mon conseil : Pour éviter le vieux, il suffit d’aller faire ses courses à l’heure des Feux de l’Amour. 
___________________

 
 

 

Étiquettes : , ,
février 17, 2011

A pas de loup

Elle arrive à pas de loup, la vieillesse, elle s’installe au creux de nous, dans les plis de notre peau, dans chaque cheveu perdu, dans la vue qui baisse par degré, par l’émotion qui rode et s’érode. Dans le sourire crispé de l’enfant qui la rencontre en sa mère ; par le regard détourné de l’ami vieux qui se croit jeune ; dans le rire méprisant, dans le mot insultant, dans le silence assassin.

Elle est là depuis longtemps lorsqu’enfin, un matin, ou au soir d’une journée dure, on la voit, face à nous, dans le miroir. Lorsqu’on se demande qui est cette veille femme, de dos, prise en photo ce jour-là au bord de la mer, courbée sur ses ans, avachie dans ses bottes, et qui porte le même manteau de pluie que nous ?

Mais elle ne peut nous surprendre qu’une fois. Ensuite, nous la regardons en face, nous la jaugeons sans la juger : nous mesurons son pouvoir, nous alignons sa puissance, et nous nous préparons à en faire notre ennemie intime, celle avec qui nous allons vivre désormais, jusqu’à la fin de notre vie.

Étiquettes : , ,