février 14, 2011

Saint-Valentin

L‘ironie veut que je commence ces pages le jour de la saint-valentin, une date qui a fait recette, qui célèbre les amours humaines, un jour qui se dessine en forme de cœur, de roses rouges, boites de chocolats, baisers, bijoux, beauté, luxe et jeunesse. Tout le contraire de ce que je suis. Mais le 14 février s’en moque, il est là, il a commencé pour moi ce matin à l’aurore, se terminera ce soir au crépuscule comme pour la plus belle fille du monde, comme pour l’homme le plus riche de la terre, comme pour le nouveau-né, comme pour celui ou celle dont c’est, aujourd’hui le dernier jour.
La seule égalité qui nous reste est celle des jours qui passent.

___________

LvPi

Publicités